« En informant les gens vous leur donnez du pouvoir »

before-the-flood-2

Before the Flood (Avant le Déluge) est un film produit par Léonardo Di Caprio. Suite à son rôle de messager de la paix sur les questions climatiques à l’ONU en 2014, l’acteur n’a cessé d’agir pour la protection de l’environnement et s’est particulièrement penché sur la question du réchauffement climatique.
Nous pouvons espérer que sa notoriété poussera un grand nombre de personnes à s’intéresser à son travail sur ce documentaire. Mettre cet atout au service d’un sujet comme si essentiel et important est tout à fait remarquable. De plus, en adoptant un point de vue d’homme « qui ne s’y connait pas », comme ile le dit lui même, permet de proposer un film soulevant des questionnements complexes mais accessibles à tous.

Leonardo Di Caprio prend donc la décision de parcourir le monde durant 2 ans afin de voir par lui même les effets du réchauffement climatique et d’élaborer ce documentaire.

Nous le suivons donc, parcourant le monde : que ce soit au pôle nord entrain de s’informer sur la fonte des glaces ou encore aux milieux d’épais nuages de pollution en Chine, ou près des nombreuses exploitations d’énergies fossiles (charbon…), etc.

Durant cette période, il rencontre de grands leaders comme Barack Obama et le Pape François, en autres. Mais aussi des scientifiques connus pour leurs travaux sur l’environnement. Il recueille également des témoignages d’habitants de divers endroits du monde, expliquant les malheureux effets du changement climatique sur leurs vies.

Des personnes luttant avec conviction pour cette cause sont alors mises en scène, prônant toujours l’idée qu’il est temps de modifier nos modes de vies pour limiter notre impact sur cette planète.

Ce documentaire ne véhicule pas beaucoup de nouvelles idées, mais il cherche à nous rappeler que la planète se réchauffe, et que les actions de nos politiques contre cela sont faibles. Que les enjeux économiques sont énormes et que les grosses multinationales en sont en partie responsable. Malgré tous les aspects négatifs présentés dans ce documentaire, celui ci nous offre du positif ! Le développement des énergies renouvelables avance et les procédés s’améliorent peu à peu. Cependant, ces solutions existent, mais elles demeurent couteuses et de ce fait, peu de pays sont prêts à investir. Le film nous sensibilise et nous pousse à agir en nous disant notamment que nous pouvons tous, à notre niveau essayer de s’investir pour préserver cette belle planète qui nous héberge (en choisissant un type d’ampoule plutôt qu’un autre, essayant d’alléger nos charges de déchets…)

Cependant, un petit manque demeure au sujet des potentielles façons de mettre en place une consommation plus responsable, mais aussi de renseignements plus poussés sur les différentes solutions abordées lors de ce documentaire.

Il reste un point important qui me semble nécessaire de souligner : on parle certes de l’homme mais pas seulement. La mer, la terre et les animaux sont aussi présents. Malheureusement le film n’aborde pas assez en profondeur la condition animale et l’impact de l’alimentation carnée sur l’environnement (même si quelques phrases sur le sujet sont tout de même prononcées).

Pour conclure, c’est un bon documentaire qui se regarde facilement tout en nous remémorant l’importance de l’environnement.

« La Terre ne nous appartient pas, nous appartenons à la Terre. »   -Pierre Rabhi

Pour plus de renseignements, voici un lien vers le site officiel : https://www.beforetheflood.com

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s